Etudier en Suisse – Infos pour faire des études en Suisse !

1 988

Étudier en Suisse – Toutes les informations sur les Universités, inscriptions, Procédures et Frais pour des études en Suisse

Étudier en Suisse pour un étudiant étranger  constitue une décision importante et un pas crucial qui permettra aux futurs étudiants d’avoir un diplôme de renommé.

En effet, les études universitaires en Suisse sont considérés comme étant l’une des meilleures formation en Europe et même au monde.

D’ailleurs, dans cet article, on va se concentrer sur les procédures à suivre pour partir étudier en Suisse.

1. Étudier en Suisse – Généralités

La Suisse alémanique (langue allemande) comprend les universités de Bâle, Berne, Saint-Gall, Zurich et Lucerne ainsi que l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich (ETHZ).

Quant à la Suisse romande (langue française), elle comprend les universités de Genève, Lausanne, Fribourg (certaines disciplines sont également dispensées en allemand), Neuchâtel ainsi que L’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL).

Il n’existe en Suisse italienne qu’une seule université, créée en 1996, à savoir l’Università della Svizzera italiana à Lugano.

La durée des études complètes jusqu’à l’obtention de la licence, est généralement de 6 à 8 semestres et de 12 à 13 semestres pour les disciplines médicales.

1.1. Cursus et Diplômes en Suisse

Les études sont sanctionnées par une licence ou un diplôme. Les facultés et instituts de Médecine et de Pharmacie ainsi que les EPF décernent des diplômes fédéraux qui sont légalement protégés.

  • Premier cycle (undergraduate)
  • Lizentiat (licence) : 6 ou 8 semestres, 8 semestres dans la plupart des filières.
  • Diplôme en Sciences 9 semestres.
  • Deuxième et troisième cycle (Postgraduate)
  • Certificat complémentaire (1 an après le «diplôme»).
  • Masters (1 an après la Licence).
  • Doktorat (durée variable).

1.2. Conditions d’admission pour les étrangers

La plupart des établissements publics vous demanderont :

  • D’avoir obtenu le diplôme de fin d’études secondaires de votre pays d’origine avec une moyenne supérieure à la moyenne suffisante pour avoir le diplôme(12/20)
  • Ou bien d’avoir déjà suivi une ou plusieurs années d’étude dans une université de votre pays d’origine.

Pour certains étudiants, cela ne sera pas suffisant : ils devront en plus avoir passé avec succès l’examen de Fribourg : Cet examen concerne 3 disciplines obligatoires: français, mathématiques et histoire ainsi que 2 sujets auchoix dans les branches suivantes: 1. Physique, 2. Chimie, 3. Biologie, 4. Géographie, 5. Latin, 6. Allemand, 7. Italien, 8. Anglais. (L’ordre des langues change en fonction de la zone linguistique).

Les établissements privés font en général passer un test spécifique qui inclura des questions concernant la filière que vous souhaitez suivre, ainsi que des tests en langue (français, allemand ou anglais).

1.3. Le programme ERASMUS en Suisse

Les ressortissants de l’Union européenne ainsi que de la Norvège ou de l’Islande peuvent venir étudier librement en Suisse avec très peu de formalités à accomplir : un passeport valide, la preuve de votre inscription dans un établissement scolaire ou universitaire ainsi que des garanties financières suffisent.

Les étudiants de l’espace économique européen peuvent bénéficier du programme ERASMUS.

Le programme ERASMUS est destiné aux étudiants européens permettant d’étudier dans l’un des pays de l’espace économique européen plus la Turquie.

Les diplômes obtenus à l’étranger dans le cadre d’ERASMUS sont validés dans le pays d’origine de l’étudiant via le système de crédits européens.

2. Visa Etudiant en Suisse

Pour avoir un visa étudiant en Suisse, vous devrez vous munir de votre carte d’identité ou passeport, de documents faisant état de vos ressources financières, d’une attestation de prise en charge en Suisse par une caisse d’assurance maladie et d’une attestation d’inscription dans une université ou école suisse.

Sans oublier les photos d’identité… le permis de séjour obtenu, vous serez autorisé à travailler 15h par semaine en période scolaire.

Les citoyens d’un pays de l’UE n’ont pas besoin de visa pour entrer en Suisse. Après leur arrivée, ils se présenteront au Service de la Police des étrangers pour obtenir une autorisation de séjour d’étudiants.

Il vous faut, avant votre départ pour la Suisse, remplir un certain nombre de formalités importantes, qui doivent être entreprises dès la réception de l’attestation d’admission à l’immatriculation de l’Université.

Faites votre demande de visa le plus tôt possible, certaines ambassades sont d’accord d’ouvrir la demande avec le document de pré-admission (disponible seulement pour les étudiants en bachelor).

Si vous attendez un document, demandez quand il arrivera et prenez déjà un rendez-vous à l’ambassade, quitte à le déplacer si le document n’est toujours par arrivé. En effet, les délais pour les rendez-vous sont longs et plus vous approchez de la rentrée académique, plus ils s’allongent.

Contactez régulièrement l’ambassade pour savoir où en est votre demande. Il arrive parfois qu’ils reçoivent l’information que votre visa est prêt mais prennent du temps à vous en informer.

2.1. Preuve de ressources suffisantes pour Visa d’étude

Vous devez prouver que vous avez 2000.- CHF/mois à disposition pour vivre en Suisse. Généralement les ambassades/consulats demandent ce montant pour l’année académique.

Le montant exact est donné par les ambassades/consulats, nous vous invitons à les contacter ou à consulter leur site web.

Preuves possibles:

  • Extrait(s) de compte(s) bancaire(s).
  • Attestation de bourses: Si la bourse est inférieure à 2000.- CHF/mois prière de joindre un extrait de compte prouvant que vous avez le solde.

Chaque année vous devrez demander une prolongation de votre permis de séjour et prouver à nouveau que vous avez environ 2000.- CHF/mois sur 6 mois minimum cette fois.

2.2. Entrée en Suisse et séjour

Dans un délai de 14 jours suivant leur arrivée, les ressortissants de l’UE / AELE doivent s’annoncer à l’autorité municipale responsable (service des habitants, contrôle des habitants) de leur lieu d’habitation et demander leur permis de séjour.

Les documents suivants sont nécessaires:

  • Demande de séjour personnelle
  • Document de voyage du pays d’origine valide
  • Confirmation d’admission de l’université (attestation d’inscription)
  • Preuve de moyens financiers suffisants pour couvrir le coût de ses études (par ex. une attestation d’une banque agréée par la Suisse)
  • Preuve d’une adresse d’habitation sur votre lieu de séjour
  • 2 photos passeport.

Les étudiants des autres pays – étudiants hors UE/AELE – doivent prendre contact avec la représentation suisse à l’étranger et y déposer une demande de visa.

3. Étudier en Suisse – Liste des Universités Suisse

La Suisse compte les meilleures universités et les plus réputés des université dans le Monde. En effet, elles offrent des études de qualités avec plusieurs spécialités les plus demandées.

3.1. Université de Zurich

L’ Université de Zurich (en allemand : Universität Zürich) est l’université du canton de Zürich et la plus grande de Suisse, située dans la ville de Zurich. Elle a été fondée le 29 avril 1833. Elle compte plus de 25 000 étudiants.

Historiquement située au centre-ville, l’université se répartit au début du xxie siècle sur plusieurs bâtiments et campus dans l’agglomération de Zurich, notamment le bâtiment historique (Hauptgebäude) et le campus de Irchel sur le flanc ouest du Zurichberg.

L’Université de Zürich est fondée le 29 avril 1833, lorsque la faculté de théologie (fondée en 1525 par Ulrich Zwingli) est fusionnée avec celle de droit et de médecine pour accueillir celle de philosophie.

Ce fut la première université européenne fondée par un État plutôt que par un monarque ou par une Église.

Les femmes furent admises à la faculté de philosophie à partir de 1847, et la première doctorante en 1866.

La faculté vétérinaire fut quant à elle intégrée en 1866, la plus ancienne du genre au monde. En 1914, l’université déménagea à la Rämistrasse 71, bâtiment conçu par l’architecte Karl Moser.

Plusieurs librairies sont disponibles pour le public et pour les membres de l’université, y compris la bibliothèque centrale de Zurich qui possède plus de 5 millions de volumes.

L’Universität Zürich compte des dizaines de spécialités dont on cite les suivants :

  • Economie.
  • Gestion.
  • Sciences Humaines.
  • Sciences Sociales.
  • Commerce.
  • Médecine.
  • Biologie.
  • Psychologie.
  • etc…

3.2. Université de Lausanne

L’ Université de Lausanne ou UNIL c’est une atmosphère internationale. Un cinquième des étudiantes et étudiants et un tiers du corps enseignant sont d’origine étrangère.

Une technique de pointe, des laboratoires pourvus des dernières technologies et des auditoires spacieux et bien équipés.

Trois facultés uniques en Suisse: droit, sciences criminelles et administration publique, biologie et médecine (FBM) ou géosciences et environnement (GSE). Parce que l’innovation requiert de nouvelles synergies.

Une étroite collaboration avec le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), pour rester à l’avant-garde dans le domaine médical.

La Bibliothèque cantonale universitaire – Lausanne (BCUL), et ses deux millions de documents: des outils de recherche modernes, un cadre de travail idéal, face au lac Léman. Une philosophie et une éthique de travail rassemblées dans une charte de valeurs.

Cette université compte plusieurs spécialités à savoir :

  • Sciences.
  • Médecine.
  • Lettres.
  • Biologie
  • Droit.
  • Théologie.
  • Psychologie.
  • Sciences Humaines.
  • etc…

3.3. Université Suisse de Berne

L’ Université de Berne, fondée en 1834, est située dans la ville de Berne, capitale de la Suisse.

L’université est financée et contrôlée par le canton de Berne. Université traditionnelle complète, elle propose une large offre de filières d’études dans huit facultés et près de 150 instituts.

Université traditionnelle complète, elle propose une large offre de filières d’études dans huit facultés et près de 150 instituts.

Elle occupe une position de pointe au niveau international dans divers domaines comme la recherche spatiale.

Les PRN Climat (sciences du climat) et Nord-Sud (développement durable) se sont terminés le 31 mars, 2013.

Les activités des PRN sont poursuivies par Le Centre Oeschger et Centre for Development and Environment (CDE) respectivement.

Le PRN Réglementation du commerce international (commerce mondial) s‘est terminé le 31 mai 2017.

L’université de Berne comprend plusieurs spécialités à savoir :

  • Sciences.
  • Médecine.
  • Lettres.
  • Droit.
  • Théologie.
  • Psychologie.
  • Sciences Humaines.
  • Médecine vétérinaire.
  • Economie.
  • Gestion.
  • Sciences Sociales.
  • Sciences de la société.
  • etc…

4. Coût des études en Suisse

Le coût des études en Suisse varie pour les diplômes de licences, master et doctorat. En plus, les coûts peuvent varier selon la nationalité de l’étudiant et de la provenance de son diplôme.

4.1. Coût des Etudes en Suisse pour les Licences

Une taxe d’inscription au moment de la candidature (non remboursable) est perçue comme suit:

  • CHF 50.- pour les détenteurs d’un certificat suisse
  • CHF 150.- pour les certificats étrangers

Au début de chaque semestre et dans les délais, chaque étudiant doit payer ses finances et taxes de cours. La facture lui est remise par le Service académique.

4.2. Coût des études pour les Masters

Une taxe d’inscription au moment de la candidature (non remboursable) est perçue comme suit:

  • CHF 50.- pour les détenteurs d’un certificat suisse
  • CHF 150.- pour les certificats étrangers

Au début de chaque semestre et dans les délais, chaque étudiant doit payer ses finances et taxes de cours.

4.3. Coût des études pour les Doctorats

Les doctorants de sont généralement inscrits avec un double statut d’employé de l’école. Vous recevez un salaire mensuel en tant qu’assistant de recherche et bénéficiez d’avantages sociaux tels que des cours de formation professionnelle et la sécurité sociale. Des frais d’inscriptions se facturent comme suit:

  • Pour les étudiants titulaires d’un master d’une université étrangère, l’EPFL facture 150 CHF.
  • Les étudiants titulaires d’un master d’une université suisse, l’EPFL facture 50 CHF
  • Pour les étudiants titulaires d’un Master EPF, l’EPFL ne facturera aucun frais.
En outre, une taxe de doctorat de 1 350,00 CHF est prélevée à la fin de vos études.

4.4. Coût d’une année d’études en Suisse

Les études en Suisse ne sont pas particulièrement coûteuses en elle-même dans la mesure où les frais d’inscriptions aux universités sont plutôt faibles par rapport aux autres pays.

Le budget a été étalé sur 36 semaines se qui correspond aux deux semestres d’études d’une année en Suisse.

La Suisse étant relativement proche de la France, on part du principe que vous rentrerez en France pour les périodes de vacances en Décembre et Mars. Attention cependant, l’année universitaire ne s’étale que sur 28 semaines de cours effectifs !

Frais de scolarité 1200  euros à 7000 euros
Logement 550 euros / mois = 5000 euros /an
Frais alimentaire 36 x 75 euros = 2700 euros
Autres frais (santé, soin…) 200 euros
Assurance santé (Découvrez l’offre Chapka) Environ 250 euros
Livres scolaires Environ 200 euros
Transport (avion/train/bus) Environ 500 euros
Transport sur place 50 euros
Loisirs / Sorties 36 x 45 euros = 1620 euros
Voyage sur place (optionnel) 1000 euros
Total : Environ 14 500 euros

5. Logement Etudiant Suisse

Il existe plusieurs types de logement étudiants en Suisse à savoir :

5.1. Les logements universitaires

Les prix sont donc extrêmement élevés, surtout dans les grandes villes telles que Genève ou Zurich, cette dernière étant même une des villes les plus chères au monde.

Plusieurs opportunités s’offrent donc à vous, mais pour éviter de dépenser trop dans le loyer de votre logement, une seule solution, la colocation !

Chaque université en Suisse dispose de logement universitaire qu’elle met à la disposition de ces étudiants. C’est dont une partie est réservé aux étudiants internationaux.

Les prix tournent en moyenne aux alentours de 550 à 900 CHF par mois, soit entre 400 et 700 euros, sachant que vous disposez la plupart du temps d’une chambre avec salle de bain, mais que la cuisine et le salon seront des pièces communes avec plusieurs autres étudiants habitant dans le même appartement que vous.

5.2. Les logements privés en Suisse

Les logements privés en Suisse sont particulièrement chers, il est donc conseillé de les partager avec d’autres étudiants. L’avantage de cette solution est qu’il est possible de choisir son appartement plus facilement, ainsi que son emplacement et dans une moindre mesure ses colocataires.

Avant de chercher à se loger en Suisse, il faut comprendre qu’il existe comme dans presque tous les pays une relation directe entre le montant du loyer de l’appartement ou de la maison et son emplacement.

Un appartement en plein centre de Genève ou de Lausanne vous coûtera en général beaucoup plus cher qu’un appartement en zone rurale.

5.3. La colocation en Suisse

Encore faut-il être d’accord pour partager un logement avec une autre personne. Les étudiants ou les jeunes professionnels, pour qui les loyers en Suisse sont parfois peu accessibles, sont en général plus adeptes de la colocation que d’autres personnes.

Par ailleurs, les annonces immobilières sont parfois tellement rares et l’offre si pauvre dans certaines villes suisses que la colocation est une chance supplémentaire de trouver un logement, même si cette situation est temporaire.

6. Job étudiant en Suisse

Durant ses études en Suisse, un étudiant étranger a le droit d’avoir un job étudiant en Suisse et de travailler jusqu’à une limite maximale de 15 heures hebdomadaires et jusqu’à 100% pendant les vacances semestrielles.

Dans de tels cas, l’employeur doit soumettre une demande de prise d’emploi correspondante afin qu’un examen des conditions de marché du travail puisse être effectué. Après quoi, l’Office des migrations peut émettre un permis de travail.

La recherche d’emploi s’effectue soit par le biais d’annonces dans le journal ou de sites Internet d’embauche, soit par l’intermédiaire de l’association des étudiants de l’université ou par l’université elle-même.

L’horaire hebdomadaire compte environ :

  • 32 heures de cours, exercices et travaux pratiques par semaine
  • 15-20 heures de travail personnel régulier (sans compter les préparations d’examens)

Avec une charge hebdomadaire de 50-60 heures par semaine, il est difficile de concilier travail et études.

7. Coût de vie en Suisse

Avant votre arrivée en Suisse, il faut impérativement avoir une idée sur le coût de la vie en Suisse et le budget alloué à chaque chose.

Il est important de garder à l’esprit que les prix du logement en Suisse sont susceptibles de varier fortement d’une ville ou d’une région à l’autre. Les loyers à Berne par exemple sont 40% moins chers en moyenne qu’à Genève.

De façon générale, les prix des loyers sont plus élevés dans les communes ou les revenus sont les plus importants. En campagne en revanche les prix baissent de 20% en moyenne.

Le loyer étant plus élevé, la meilleure alternative d’hébergement en Suisse est de louer un appartement/studio en colocation et loin des villes les plus importantes.

En général, l’état des infrastructures de transport en Suisse est irréprochable. Vous n’aurez pas de soucis pour vous déplacer en Suisse. Toutefois, il y a de nombreux points sur lesquels nous devons nous attarder :

Le réseau autoroutier est payant : il est obligatoire de vous procurer une vignette à 40 CHF (valable 14 mois) auprès des stations-services, gendarmeries, douanes, bureaux de postes, etc. Une fois que cela est fait, vous n’avez qu’à l’apposer sur le pare-brise de votre véhicule.

Pour se déplacer en Suisse, chaque canton/ville se dote de ses propres transports en commun. Les grandes villes disposent généralement de bus, trams, trains et métros. Ils sont confortables et font le tour de toutes les zones urbaines.

Si vous avez un budget serré, évitez les taxis : le coût d’une course de 5 km peut facilement dépasser les 28 francs suisses (25,81 €) à Berne et à Bâle.

Concernant les dépenses en habillement et chaussures, le panier moyen est de 131 francs suisses en Suisse, contre 100 francs suisses en France.

Source : Etudier en Suisse.

vous pourriez aussi aimer

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

dolor. felis Lorem mi, sem, Praesent eget Curabitur