Cout de la vie en Belgique – Les budgets à prévoir

231

Un étudiant étranger doit prendre en considération le Cout de la vie en Belgique pour prévoir les ressources financière à son séjour.

En effet, l’étudiant doit prendre en considération plusieurs coûts outre les frais d’études en Belgique, à savoir le budget de logement, alimentation, transport, etc…

Cout de la vie en Belgique – Le budget de logement

Le loyer étant relativement cher en Belgique, deux possibilités s’offrent à vous. Soit vous envisagez la colocation pour avoir un appartement de taille correcte (environ 200 à 500€ par mois). Soit vous optez pour un « kot  » (équivalent belge du studio) sur un campus universitaire ou dans un logement privé.

Ces logements sont intéressants car généralement, les loyers proposés sont moins chers que la moyenne avec une localisation idéale, proche du campus. Comptez entre 230 et 350€ mensuel.

La demande étant forte pour ce type de logement, il est conseillé de prendre contact le plus tôt possible avec l’établissement désiré.

Il existe également les kot communautaires pour ceux qui aime la vie en collectivité avec une chambre privée et des pièces communes (cuisine, salle de bain, toilettes).

Les loyers sont clairement avantageux (entre 170 et 300€ par mois) mais cela nécessite en contrepartie, le respect de certaines règles de vie en communauté.

Autre possibilité, loger chez des seniors. Solution économique où en contrepartie de services rendus au propriétaire âgé (courses, taches ménagères, cuisine) vous jouissez d’un logement à un prix défiant toute concurrence (180€/mois) avec l’avantage de la convivialité d’une rencontre et de la tranquillité.

Le budget alimentaires en Belgique

Elle est aussi influencée par les cuisines traditionnelles des pays voisins que sont l’Allemagne, la France et les Pays-Bas.

On dit parfois que la cuisine belge est servie avec la quantité de la cuisine allemande mais avec la qualité de la cuisine française !

Le matin, commencez la journée par une tranche de cramique (du pain aux raisins) ou de craquelin (pain au sucre).

Ouvrez-vous ensuite l’appétit avec des asperges à la flamande (asperges, beurre fondu, œufs durs hachés, persil et citron). Si vous êtes à la mer, ne manquez pas de goûter des croquettes aux crevettes ou laissez-vous tenter par des tomates-crevettes.

Régalez-vous enfin avec un plat régional. Dans le sud du pays : la salade liégeoise aux haricots, lardons et pommes de terre ou les boulets sauce lapin, au sirop de Liège et à la cassonade…

Dans le nord du pays : lapin à la gueuze, carbonnades flamandes, waterzooi de poulet ou de poisson, anguilles au vert, oiseaux sans tête, chicons au gratin…

un ticket de resto U coûte 3,25 € (tarif 2018-2019), donc en comptant le dîner, le petit-déjeuner et les week-ends, le budget se situe entre 200 et 300 € environ, et même moins.

Les épiceries solidaires étudiantes se développent, une bonne piste pour se nourrir à peu de frais.

Cout de la vie en Belgique- Le budget des transports

En train

La Belgique dispose d’un réseau ferroviaire performant qui permet de se déplacer facilement d’une ville à l’autre en quelques minutes ou heures.

Elle est par ailleurs au cœur du réseau européen de trains à grande vitesse. Seulement 1h20 de train sépare Bruxelles de Paris et moins de deux heures sont nécessaires pour se rendre en train à Amsterdam, Londres, Maastricht ou Cologne…

Liens utiles : les chemins de fer belges

Transports en commun

Des bus desservent la plupart des communes.
A Bruxelles, de nombreuses lignes de tram et de métro complètent le service de bus.

Vélo

Vous pouvez aussi circuler à vélo, grâce à la mise en place de réseaux cyclables dans plusieurs villes de Wallonie-Bruxelles.

En ce qui concerne les transports, un ticket de métro ou de bus coûte 2,10€ et un abonnement mensuel revient à 49€. Si vous préférez vous déplacer en voiture, le litre d’essence s’élève à 1,28€.

Ainsi, la moyenne que peut dépenser un étudiant pour le transport en commun en Belgique s’élève à 50€/mois soit 600€ / an.

Cout de la vie en Belgique- Budget de santé

La sécurité sociale est ce qu’on appelle une assurance sociale. Tout le monde en profite, et les cotisations versées sont proportionnelles aux revenus, non aux risques.

L’INAMI, l’assurance maladie-invalidité, répartit les fonds reçus entre différents organismes, dont font partie les mutualités. Celles-ci ont plusieurs missions :

  • Rembourser les soins de santé et allouer des indemnités en cas d’incapacité de travail ou d’invalidité
  • Proposer une assurance complémentaire et des assurances facultatives
  • Suivre et défendre les membres de la mutualité (négocier les tarifs, assurer la défense en cas de litige…)
  • Développer l’information sur la santé
  • Favoriser l’engagement social

Dans chaque mutuelle, un conseiller est à votre disposition pour vous écouter, vous conseiller, vous informer, vous proposer les services les plus adaptés à vos besoins…

Vous devez souscrire à une mutualité si :

  • Que vous interrompez ou finissez vos études et trouvez du travail.
  • Vous interrompez ou finissez vos études et recherchez du travail. Dans ce cas vous devez vous inscrire comme demandeur d’emploi.
  • Vous êtes apprenti. Ainsi, vous devez alors vous inscrire dès le 1er janvier de l’année de vos 19 ans.

Par ailleurs vous pouvez choisir la mutualité que vous souhaitez, pas forcément celle de vos parents !

Source : Etudes en Belgique.

vous pourriez aussi aimer

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite