Campus France – Procédures pour étudier en France

982

Campus France est un établissement public chargé de la promotion de l’enseignement supérieur français à l’étranger et de l’accueil des étudiants et des chercheurs étrangers en France.

Il encourage la mobilité internationale, gère des programmes de bourses et anime le réseau des alumni.

C’est quoi Campus France

Campus France est un établissement public placé sous la double tutelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

En plus, il met à disposition des étudiants et des chercheurs étrangers des outils pour qu’ils connaissent mieux les établissements supérieurs français et qu’ils puissent trouver celui qui convient à leur projet.

Par ailleurs, il accompagne également les établissements d’enseignement supérieur et les organismes de recherche français dans leur stratégie de développement à l’international.

De ce fait, Campus France est chargé de favoriser la mobilité des étudiants et des chercheurs étrangers vers la France.

Passer par Campus France pour faire ses études supérieures

La procédure « Études en France » concerne les étudiants étrangers résidant dans l’un des 43 pays suivants :

Algérie. Argentine. Bénin. Brésil. Burkina Faso. Burundi. Cameroun. Chili. Chine. Colombie. Comores. Congo . Brazzaville. Corée du Sud. Côte d’Ivoire. Djibouti. Égypte. États-Unis. Gabon. Guinée. Haïti. Inde. Indonésie. Iran. Japon. Koweit. Liban. Madagascar. Mali. Maroc. Maurice. Mauritanie. Mexique. Nigéria. Pérou. République Démocratique du Congo. Sénégal. Russie. Taïwan. Togo. Tunisie. Turquie et Vietnam.

Ainsi, si vous résidez dans l’un de ces pays, cette procédure de candidature est obligatoire pour mener vos études en France. En effet, toutes les démarches se font en ligne, de la demande d’inscription à l’obtention du visa.

Donc si votre pays figure dans la liste des pays ci-dessus, le passage par Campus France est obligatoire.

Demande d’admission préalable Campus France

Pour s’inscrire en première année de licence dans une université française, une demande d’admission préalable (DAP) est obligatoire pour les étrangers titulaires d’un diplôme étranger de fin d’études secondaires.

La demande d’admission préalable (DAP) concerne  d’ailleurs tous les étudiants étrangers souhaitant s’inscrire en première année de Licence à l’université ou dans une école d’architecture.

Elle est d’ailleurs obligatoire pour les étudiants étrangers non-européens qui n’ont pas obtenu de baccalauréat dans un lycée français de l’AEFE.

En effet, il faudra effectuer cette démarche le plus tôt possible. Idéalement, il est préférable donc de commencer la procédure dès le mois de novembre précédant l’année universitaire pour laquelle vous postulez.

Procédure d’études en France

Les étudiants qui résident dans l’un des 43 pays concernés par la procédure “Études en France” doivent faire une demande spécifique d’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur.

D’ailleurs, la plateforme Études en France est entièrement dématérialisée. Elle permet en effet de gérer l’ensemble des démarches d’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur jusqu’à la demande de visa. Il suffit d’ailleurs de créer un dossier électronique personnel et de se laisser guider.

En effet, une participation financière vous sera demandée pour bénéficier de ce service d’accompagnement.

Sources : Etudier en France.

vous pourriez aussi aimer

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite